Alors fille ou garçon ? Du tourniquet !

Le   dans La grossesse

sexe-bebe

La question que l’on vous pose 10 000 fois par jour lorsque vous êtes enceinte : C’est quoi le sexe ? Fille ou garçon ? vu ton ventre, c’est un garçon ! Tu manges salé en ce moment ? Garçon ! Tu manges sucré ? Fille ! Tu as des boutons ? Fille ! Tu as des brulures d’estomac ? Garçon ! Tu as des gazs et tu as envie de tartines d’anchois sur du surimi ? Garçon ! Tu as envie d’étaler une bonne couche de Nutella sur ton Snickers  ? Fille !

Voilà à peu près toutes les théories sorties de nulle part, souvent de personnes que vous ne connaissez même pas (et qui n’ont parfois pas d’enfant  ….) !

Il y a 3 réponses qui font trépigner les gens d’impatience voir d’énervement, les 3 réponses à ces 3 questions :

– C’est quoi le sexe ?
– Tu as pris combien de kilos pour ta grossesse ?

Et la fameuse question : Tu accouches quand ? (alors que vous n’avez même pas entamé votre 1er trimestre de grossesse et que cela vous parait totalement abstrait.)

C’est comme quand vous êtes en couple, les 2 questions qui reviennent à chaque fois sont :

– C’est quand le mariage ?
– C’est quand le bébé ?

Pire, c’est comme quand vous êtes en couple avec quelqu’un qui veut et réclame un enfant au bout de 6 mois :

– Bon, c’est bon, ça fait 6 mois, on fait un enfant ?
– Quand est ce que l’on aura un enfant ? T’en veux au moins ???

OUI, les gens sont excessivement pénibles mais surtout très intrusifs dans votre intimité. 

Au bout de la centième fois, ce genre de questions commencent à vous taper sur le système. En étant enceinte, les hormones vont jouer avec vos nerfs et vous aurez peu ou plus du tout de patience avec ces questions inutiles.

Donc fille ou garçon, personnellement, je n’ai pas de choix arrêté, les 2 sexes me feront plaisir. Tant que mon bébé est en bonne santé, hurle à s’en décrocher la mâchoire, bat des mains, bat des pieds, bave (sur lui et sur moi), remplis sa couche à ras bord, rote, me tire une mèche de cheveux, pète, vomi, chante, dors, pleure, couine, rigole, pousse des cris de singe et de poule, grimace, souris, quémande, tout va pour le mieux.

Niveau poids, je fais attention à ce que je mange, je mange équilibré, j’essaie du moins ! De toute façon, la nature à son rôle à jouer là dedans, donc laissons faire la nature. Si je ne prends que 6 kilos, je garderais un corps plus ou moins filiforme et qui ressemblera à mon « ancien » corps … Par contre, si je prends 25 kilos, je ressemblerais à Loana obèse et je m’en remettrais (ou pas !). Bref.

Si vous êtes harcelées de questions, et que vous n’avez pas envie de répondre : ne répondez pas tout simplement. Cela ne regarde que vous.

Pareil sur le fait d’annoncer votre grossesse, si vous n’avez pas envie de l’annoncer ni de prévenir qui que ce soit, ne le faites pas. Votre grossesse vous appartient, tout comme votre accouchement.

C’est un autre sujet, mais choisissez une maternité avec laquelle vous vous sentez bien et avec laquelle vous êtes prise en charge correctement. Si vous n’avez pas envie d’accoucher en position gynécologique, c’est à dire sur le dos avec les pieds dans les étriers dites le ! Nous ne sommes plus au 17ème siècle, et cette histoire de garder le corps de la femme sous contrôle par le personnel médical pendant l’accouchement doit être révolue. 

Et puis, pour en revenir au sujet, de toute façon, ne vous inquiétez pas, vous aurez toujours des relous dans votre entourage ou ailleurs qui vous demanderont : Ah bon ? t’es enceinte ? tu m’as rien dit, je comprends pas ? depuis quand ? fille ou garçon ? tu as pris combien de poids ? tu as déjà tes écho ? et donc ? tu sais le sexe ?

Si vous n’avez pas envie de répondre, ne le faites pas, sinon il vous reste le fameux : m’gonfle pas toi, tes questions tu t’les mets là où j’pense et tu fais du tourniquet avec.

DU TOUR-NI-QUET ! ✌

À bientôt !

♡♡♡♡♡♡